L’Indonésie s’intéresse à la durabilité

L’Indonésie est intéressée par l’accord de libre-échange avec la Suisse. Sa principale préoccupation est bien sûr le commerce. L’Indonésie entend toutefois se positionner comme un partenaire commercial neutre : une démocratie asiatique à majorité musulmane qui ne nourrit aucune ambition géopolitique. L’Indonésie garde un profil bas sur la scène politique mondiale, car elle veut se positionner en tant que démocratie économiquement forte comme une meilleure alternative à Pékin. Le pays s’emploie à améliorer son cadre politique, économique et juridique. Avec une valeur ajoutée annuelle de 1000 milliards de dollars US, l’Indonésie est la 16e économie mondiale, devant la Suisse, qui se situe au 20e rang avec environ 700 milliards de dollars US. L’Indonésie s’étend sur 17 500 îles et compte environ 267 millions d’habitants qui parlent 600 langues différentes. La capitale est Djakarta. Le pays d’Asie du Sud-Est connaît actuellement une croissance économique moyenne de plus de 5 % par an et, selon les prévisions, il pourrait devenir la quatrième économie mondiale d’ici 2050. Le pouvoir d’achat croissant de la classe moyenne indonésienne fait du pays un marché particulièrement intéressant pour les exportations et les investissements suisses. L’Indonésie dispose d’excellentes infrastructures dans les centres urbains et de très bonnes capacités de production.