Le commerce entre la Suisse et l’Indonésie offre de nombreuses opportunités de part et d’autre

Avec une valeur totale d’environ 1,4 milliard de francs (or compris), les flux commerciaux bilatéraux présentent un potentiel de croissance important. En 2019, l’Indonésie occupait la 47e place parmi les partenaires commerciaux de la Suisse. Rien qu’au cours des dix dernières années, le volume des échanges entre la Suisse et l’Indonésie a plus que doublé. En 2019, la Suisse a importé pour environ 350 millions de francs de marchandises (hors or) d’Indonésie. Les exportations (hors or) se sont élevées à environ 460 millions de francs. Il en est résulté un excédent commercial en faveur de la Suisse de 110 millions de francs par an. Et ces chiffres n’incluent pas l’or, les investissements et les services. L’analyse des échanges commerciaux fait apparaître des résultats étonnants. Les pièces mécaniques représentent près d’un quart des exportations suisses. Dans ces secteurs en particulier, les PME sont surreprésentées. Les exportations de produits pharmaceutiques et de produits chimiques et biotechnologiques viennent en deuxième position. Les textiles et les chaussures représentent la plus grande part des importations (env. un tiers), suivis de l’appareillage électrique, du thé, du café et des épices. Comme les PME traitent environ 60% des importations suisses, elles sont aussi les plus impliquées dans ce commerce.